Il était à l'intérieur d'une boite au fond de la cave

Tu es entré dans la cave
Tu as dévalé ses marches
Les marches grinçaient sous ton poids
Seule une lucarne voilée par une vieille toile d'araignée laissait passer la lumière grise du jour
Il faisait sombre

Tu t'es agenouillé devant la boite cadenassée
Tu l'as déverrouillée avec minutie
Tu as sorti quelque chose de la boîte

Tu es remonté, les marches grinçaient

Tu es venu me rendre ce qu'il y avait dans la boite
Tu te tenais devant moi
Très droit devant moi
Le bras en avant
La main fermée vers l'avant

Je ne savais pas ce qu'il y avait dans ta main
Mes bras pendaient le long de mon corps
J'avais peur de savoir ce qu'il y avait dans ta main
Tu es venu chercher ma main
Tu y as mis la chose
Tu as placé ensuite ma main tenant la chose sur ma poitrine qui s'est ouverte et qui a progressivement intégré la chose...

Et ma poitrine s'est soulevée comme elle ne l'avait pas fait depuis longtemps