Ca ne passe pas

L'homme rasé de près avec la cicatrice sur la joue que j'aimais toucher du bout des doigts, l'homme habillé de noir, l'homme qui courait après les trains comme certains courent après un taxi, qui enjambait les villes avec ses botte de sept lieux, qui faisait ses dix kilomètres par jour pour canaliser sa haine, l'homme que j'ai aimé par dessus tout, pour qui j'ai tout quitté, lui, le même, m'en veut d'une chose qui n'existe pas.