Jambes de café

Table de café, peinture douteuse sur des murs grapillés par le temps. Femme assise, bras croisés, très maquillée, trop maquillée? Jambes croisées aussi. Des ciseaux tellement elles sont aiguisées. Les yeux des hommes se baladent. Ils se promènent sur elle, de bas en haut et de haut en bas.
Elle, elle regarde le ciel brouillé comme des oeufs, les nuages fouettés comme des blancs en neige. Elle, ses jambes et ses talons hauts.