Nathalie Sarraute, Tropismes

Le roman écrit sur la zone sensible, la frontière entre le ressenti et le su.