Belle et bête : telerealitons nos vies!

Réflexion autour d'un film que j'ai vu et que j'ai aimé et un livre que je ne lirai certainement pas.
Reality, c'est l'histoire d 'un Napolitain heureux, un poissonnier, père de famille qui brade sa vie et bascule dans la folie pour une émission de télé réalité qu'il ne fera jamais... il ne vit plus que dans le désir fou d'y rentrer... la démonstration cruelle du pouvoir d'aliénation de la télé sur nos propres vies...
Belles et bêtes : d'aucuns disent qu 'il est bon, je dis que là n'est pas le problème : quand on est capable de se jouer des sentiments d 'autrui pour en faire une expérience littéraire, il y a de quoi s'inquiéter sur une société où tout est mis en scène, tout s'autofictionne, "se realitise", où chacun joue un rôle et presque toujours à son détriment...
Ici, encore tout est une question de fric, sinon pourquoi Dsk? Sinon pourquoi la une du nouvel obs ? Alors qu'on ne me parle pas de l 'intérêt littéraire de ce bouquin! Que le nouvel obs arrête de jouer son hypocrite et assume sa volonté de faire du pognon sur la bête, car de belle, il n 'y en a pas...