La foule de ses pas dans ma tête

Oui parce que c'est la foule qui te presse avec la neige qui colle à son pas et la lumière grise qui vient se plaquer dans la tête mais tu te dis pour ne pas perdre l'espoir, que tout recommence, rien ne finit, que le printemps et sa chaleur doucereuse viendra encore une fois te surprendre et te remettre sur pied à moins que ce ne soit toi.