Echenoz 14

Les phrases nus, comme des lambeaux de chairs pour décrire l'atrocité. Les phrases au rythme de la guerre. L'intense lecture car pas de respiration entre les mots. Pas une phrase de répit. Car jamais de répit même quand la nuit tombe dans les tranchées.