des nuits

Il y a des nuits qui se ressemblent comme de faux amis
Des nuits de couette et de chaussettes
d'emmitouflage sans la température qui s'élève au contact de l'autre chair
Il y a l'oubli de s'être aimé
Le coeur dur d'avoir oublié
l'existence pour la chimère